Partagez :

jeu/
19:00
22/06/2017
Quelles applications pour le tourisme de demain ?
Débat organisé par l'AIDA-IREST et NUMA

Les applis du tourisme évoluent dans un écosystème complexe : il est d'autant plus nécessaire de développer une réflexion préalable qu'il faut éviter de rester dans les limites d'un besoin auto-entretenu. Et notamment,  quel est le modèle d'affaires qui a été choisi, car pour réussir le ticket d'entrée est élevé !

• Pourquoi créer une appli tourisme et pour quelle valeur ajoutée ?

• Comment être visible dans un contexte si concurrentiel ?

Ceci amène à se poser la question du comportement des utilisateurs et des besoins qu'ils expriment : de quelles applications ont-ils besoin ? Leurs comportements par rapport à ces applications sont-ils spécifiques dans le contexte d'activités touristiques ? 

En ce qui concerne les acteurs de ce secteur, si une application n'est plus innovante en soi, est-ce que la réelle innovation tourisme" n'est pas en fait "servicielle", apportant un véritable service numérique ? Se posent-ils la question : "Que puis-je proposer de différent par rapport à mon site Internet" ?

Invités :

  • Philippe Fabry, en chargé du e-tourisme à ATOUT FRANCE, où il s’occupe en particulier des problématiques autour de la commercialisation, des stratégies de positionnement sur Internet, d‘études sur les TIC appliquées au tourisme, et d’audits de sites web,
  • Laure de Boerio (Présidente et Fondatrice), Antoine Gautier (Directeur Général) & Chloé Faucon (Responsable partenariats & communication) de Paris Helpline,
  • Guillaume LAPORTE, co-fondateur et PDG de Destygo,
  • Sophie SALCEDO, Office du tourisme Abu Dhabi - Responsable marché France

Modération : Mélanie LE LIVEC, administratrice d'AIDA-IREST

AIDA-IREST : L'Association Internationale Des Amis de l'IREST ("AIDA-IREST") est une plateforme d’échanges entre le monde professionnel et l’IREST (Institut de Recherche et d’Etudes Supérieures du Tourisme) de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

NUMA soutient les entrepreneurs tech qui se donnent pour mission de répondre aux enjeux mondiaux de 2030.

 

Partagez :