Partagez :

mar/
19:00
14/03/2017
Deeptechs meet-up
venez rencontrer des chercheurs qui ont besoin de vous !

De nombreuses avancées scientifiques issues de la recherche publique ont besoin de parfaire leur développement jusqu'au marché pour devenir des startups innovantes. Il s'agit de véritables innovations de ruptures, incarnées par des technologies protégeables et protégées

Le 14 mars 9 chercheurs du CNRS viendront pitcher leurs projets deeptechs au NUMA. Ils sont tous tournés vers l'entrepreneuriat et sont à la recherches d'associés complémentaires et de toute opportunité de faire avancer leur démarche.

Après leurs présentations vous aurez un temps d'échange et de co-construction autour de leurs problématiques. Cet événement est organisé avec Startsquare, le site de rencontre entre les avancées scientifiques et ceux capables de les développer sur le marché.

Les projets présentés pendant la soirée :

1/ Dendridiag : développement d’une nouvelle génération de sondes pour le diagnostic et le traitement de cancers - D. FELDER-FLESH

2/ Oncofactory : exploitation d’un modèle animal innovant pour la médecine personnalisée en oncologie pédiatrique - V. CASTELLANI

3/ Scanner et dispositif de génération de modèle 3D d’artéfacts pour la sauvegarde du patrimoine.- E. GATTET

4/ Implanter dans l’intestin un « Tænia artificiel » avec l’objectif d’éliminer le sucre pour les diabétiques - Ph. CINQUIN

5/ Premières formulations liquides efficaces de graphène, offrant une meilleure conductivité, applicables aux Nanotubes de Carbone - PENICAUD - C. DRUMMOND

6/ Nouvelle particule pour la vaccination contre le Chikunguya ou la vaccination contre le cancer - P. FENDER

7/ Ecran à large capacité d'isolation sonore - A.KHELIF

8/ Machine Learning Agora: plateforme technique d’intermédiation pour réaliser l’implémentation d’algorithmes, la reproduction de résultats, le renouvellement de l’état de l’art pour chaque cas d’usage - N.VAYATIS

9/ MODULO: technologie permettant de récupérer l’énergie thermique présente à petite échelle dans l’environnement et la convertir en tension électrique pour alimenter les objets connectés. - O.BOURGEOIS

Partagez :