BBD Energy #2 : L’économie collaborative au service de l’énergie verte

Les BBD Energy sont un cycle de petits-déjeuners pour échanger, en petit comité et avec des experts, autour des enjeux et innovations du secteur de l’énergie. Le deuxième événement était sur le thème de l’économie collaborative au service de l’énergie verte.

Pour y répondre, nous avons invité des fondateurs de startups aux business models novateurs :

  • Julien Tchernia, CEO de ekWateur, un nouveau fournisseur d’énergie ouvert, transparent et connecté
  • Alex Raguet, CEO de Lumo, une plateforme de financement participatif pour la transition énergétique

Comment baisser les coûts de l’énergie pour le consommateur ?

Cette question a été le point de départ de la startup ekWateur. En effet, il est traditionnellement difficile de jouer sur les prix de l’énergie, car il y a assez peu de marge de manoeuvre permettant à une jeune pousse de se différencier significativement. Mais l’économie collaborative permet d’y apporter des solutions, tout en changeant le rapport du consommateur à l’énergie.

Avec ekWateur, le collaboratif peut s’envisager à plusieurs niveaux pour le consommateur :

  • Accès aux dernières technologies d’autoconsommation pour favoriser la production personnelle d’énergie
  • Investissement financier dans la startup (ekWateur a réalisé une levée de fonds auprès des ses clients, grâce à Lumo)
  • Participation rémunérée au Service Avant Vente collaboratif, en répondant par téléphone ou par chat aux questions des futurs clients
  • Organisation de hackathons réunissant des startups innovantes pour mutualiser les connaissances et partager les astuces de chacun

Comment recruter des nouveaux consommateurs ?

Julien Tchernia note certains blocages, assez classiques, pour aller vers des électriciens alternatifs : la prégnance du service public datant de notre histoire après-guerre, ou encore l’impression erronée que tout est encore réglementé, ou la difficulté à quitter un opérateur historique et donc rassurant.

En plus de sa visibilité médiatique, ekWateur recrute donc principalement ses clients grâce au bouche-à-oreille, aux réseaux sociaux et à des ambassadeurs, qui sont des tiers de confiance pour les nouveaux consommateurs.

Comment adapter les outils de microfinance aux énergies renouvelables ?

La startup Lumo a un système de financement inversé : elle s’intéresse aux projets déjà financés, pour remplacer une partie de la dette senior fournie par les banques, ou du capital de projet fournie par le développeur, et le remplacer par des obligations.

Cela permet un investissement très implanté dans les territoires : les investisseurs sont souvent des voisins du projet. Mais on rencontre aussi des personnes qui souhaitent investir leur épargne dans des projets de production d’énergie verte.

Après un intense travail de lobbying pendant deux ans, la startup a pu bénéficier récemment d’un coup de pouce réglementaire : pour les prochains appels d’offre solaire qui sont lancés par la Commission de Régulation de l’Energie (“CRE3”), soit 3GW sur les 3 prochaines années, chaque projet d’énergie renouvelable est incité à inclure un financement participatif local. La startup est donc maintenant en phase de développement important avec de nombreux projets en cours.

Pour accélérer le développement de l’économie collaborative dans le domaine de l’énergie, Alex Raguet évoque la possibilité de mise en place d’incitations fiscales comme au Royaume-Uni, où le crowdfunding est 10 fois plus développé.

Alex a également partagé des informations sur le Solarcoin, un certificat basé sur la technologie blockchain, permettant de valoriser les kwh produits par des installations photovoltaïques. Tout producteur d’énergie solaire peut ainsi générer des Solarcoin, qui seront bientôt valorisables auprès de grandes marques. Pour en savoir plus, RV au prochain BBD !

Ne manquez pas nos prochaine rencontres !

  • Le 15 décembre, Yann Person, CEO de la startup EP (énergie perspective) & Jean-Bernard Sers, Directeur du Développement Smart Grid Smart Cities & IOT de Bouygues Energies et Services viendront aborder le sujet de la transition de l’énergie de l’industrie aux services lors du BBD Energy #4 : L’énergie, industrie ou service ?

Partagez :

Partagez :