#FounderStories – Julien Artu, fondateur de MyHospiFriends

Après avoir subi, pendant six mois, l'ennui des hôpitaux, Julien Artu a fondé MyHospiFriends pour permettre aux patients de se rencontrer au sein des hôpitaux en fonction de leurs centres d'intérêt. En pleine conclusion d'un exit prometteur, il est venu partager son expérience et l’histoire de ce premier réseau social hospitalier avec les entrepreneurs de NUMA.

NUMA Founder Story Julien Artu

N’écoutez pas ceux qui veulent vous décourager

Julien Artu a fait l’École Hôtelière. Il a obtenu un Bac en restauration et en cuisine, puis un BTS en management hôtelier. Lorsqu’il a fondé sa toute première startup en 2001, une conciergerie privée pour les pays du Golfe, il s’est heurté au scepticisme de tout son entourage, et même des autres entrepreneurs.

Quand je rencontrais quelqu’un, dans les apéros d’entrepreneurs, on me demandait quelle école j’avais fait. Je répondais : l’école hôtelière, et les gens s’en allaient.

N’accordez jamais trop d’attention aux sceptiques…

Entreprenez à partir de vos expériences personnelles, celles que vous connaissez mieux que les autres

Julien a fondé MyHospiFriends après avoir passé six mois à l’hôpital, suite à un accident de voiture. Alité, incapable de quitter sa chambre d’hôpital, il est convaincu que d’autres patients, autour de lui, pourraient avoir des intérêts communs. C’est parce que Facebook ne lui permet pas de localiser ces patients, et parce que Twitter, LinkedIn, Tinder, qu’il utilise tour à tour, ne le tirent pas non plus de son ennui, qu’il décide de créer le premier réseau social pour patients hospitalisés.

N’attendez pas d’avoir un CTO pour tester vos idées

La première version de MyHospiFriends a été développée par Julien à partir d’un CMS (Content Management System). Son avis :

En sachant utiliser Google, et en apprenant seul, on peut très bien bricoler un réseau social sans être développeur. Si vous attendez un CTO sans avoir testé un premier prototype, le plus souvent, vous n’en trouverez pas !

Le media training peut servir

Un premier passage à la télé en janvier 2013 commence à faire connaître MyHospiFriends.  À cette date, pourtant, le réseau social n’est pas encore lancé. La réticence des centres hospitaliers à adopter une solution qui leur paraît originale a longtemps retardé le lancement de MyHospiFriends. Dans ce contexte, obtenir une visibilité du grand public en passant à la télévision permet d’ouvrir plus rapidement les portes.

Julien Artu Founder Story

Seuls vos utilisateurs comptent

Fin 2014, MyHospiFriends est au bord de la cessation de paiement et Julien hésite à tout arrêter. Ce qui le pousse à continuer ?

L’important, nous dit-il, c’était que ma solution fonctionnait : je n’avais que quelques milliers d’utilisateurs, mais ils aimaient vraiment l’expérience qu’ils avaient.

Merci Julien !

Partagez :

Partagez :