#FounderStories : Nicolas Brusson co-fondateur de la startup BlaBlaCar

Récemment, Nicolas Brusson, co-fondateur de BlaBlaCar s’est prêté au jeu des “Founder stories”, ce format de rencontre destiné aux startups de NUMA Paris. Ce fut tout simplement un honneur d’accueillir dans nos murs l’une des plus grandes icônes de l’entrepreneuriat français.

Est-il encore nécessaire de présenter BlaBlaCar ? Pour les ermites qui débarquent soudainement en ville, “BlaBlaCar met en relation des conducteurs qui voyagent avec des places libres avec des passagers recherchant un trajet”. Et accessoirement, BlaBlaCar est le leader mondial du covoiturage (si ce terme ne vous parle pas, repartez en retraite spirituelle).

L’entreprise est implantée dans près de 20 pays, compte pas moins de 25 millions d’utilisateurs et a levé plusieurs centaines de millions d’euros pour une valorisation qui donne des frissons.

Et sinon, ça va Nicolas ?

From 0 to unicorn

L’arrivée de Nicolas dans les murs de NUMA a un effet aimant impressionnant. Un Slack et quelques annonces dans les étages suffisent à rassembler un auditoire considérable. Qui manquerait la venue de l’homme à l’origine du succès français le plus bluffant des vingt dernières années ?

Nicolas s’installe tranquillement dans le canapé du 3ème étage, devant un parterre avide d’apprendre les tips qui ont fait sa réussite.

Barbe de quelques jours, baskets, jean et t-shirt en coton : derrière ce style sobre se cache une aventure très singulière.

Tout commence par une histoire d’amour. Nicolas vit loin de son amie et cherche un moyen de lui rendre visite à moindre coût. De son côté, Frédéric Mazzella qui souhaitait rendre visite à sa famille pendant les fêtes se trouve confronté à une absence de moyens de transports. Initialement, ils imaginent ensemble un service qui permet à des salariés d’une même structure de partager un trajet et les frais qu’il occasionne.

Partant de là, l’alchimie prend rapidement : les passagers et conducteurs affluent sur la plateforme, connue sous le nom de covoiturage.fr à ses débuts et qui ne cesse d’évoluer pour aboutir à la version actuelle.

Attention, il serait complètement naïf de penser que l’histoire est dépourvue de toute difficulté. Les chiffres de l’entreprise sont passés par des loopings absolument vertigineux avant le succès que l’on connaît aujourd’hui.

Nicolas raconte que, dans les difficultés, lui et son co-fondateur ont su trouver l’énergie de recommencer, et de se rapprocher encore plus de l’utilisateur pour lui offrir l’expérience la plus proche de son besoin.

Les bons conseils de Nico

  • Si vous pensez avoir la bonne idée, passez la cinquième, levez des fonds, allez à l’international. Il y a de très fortes chances que d’autres aient la même idée, seuls ceux qui sauront l’éxecuter à très grande échelle gagneront la course.
  • Trouver le bon cofondateur. Ha oui, celle-là, vous la connaissez déjà. Et bien une histoire de plus qui doit vous conforter dans cette quête.
  • Ne vous embarassez pas du juridique. Oui c’est important mais ce n’est pas un frein à une expansion internationale “JUST GO FOR IT”.
  • Entourez-vous de mentors, de bons mentors, des meilleurs. Un bon conseil peut être déterminant.
  • Repoussez les limites, voyez toujours plus loin, plus gros, plus vite.

Merci Nicolas pour ce voyage à tes côtés très vivifiant.

BlaBlaCar en quelques dates et chiffres clés

Date de lancement : septembre 2006
Levée de fonds : 300 millions d’euros
Audience : 25 millions d’utilisateurs – 10 millions de voyageurs par trimestre
Salariés : 500
Fans Facebook : 4 millions
Site web : www.blablacar.fr

Partagez :

Partagez :