[FR] [Vidéo] L’Innovation, prise de pouvoir en Afrique

Avec le cartable 2.0, l’imprimante 3D fabriquée à partir de déchets informatiques et le jeu vidéo 100% africain, l’Afrique est une terre riche en innovations et en entrepreneurs. Retour sur la conférence «Innovation en Afrique» de TechOfAfrica.

Avec le cartable 2.0, l’imprimante 3D fabriquée à partir de déchets informatiques et le jeu vidéo 100% africain, l’Afrique est une terre riche en innovations et en entrepreneurs. Pour montrer cette dynamique, TechOfAfrica, la plateforme africaine des TIC, a organisé une conférence « Innovation en Afrique », mardi 28 juillet 2015 à NUMA Paris. Elle a rassemblé 134 personnes, se plaçant parmi les plus beaux événements NUMA 2015.

L’Afrique recèle de grandes richesses culturelles et humaines qui la dotent d’un potentiel immense pour créer et conquérir des marchés. De nombreuses start-up se créent dans les domaines technologiques les plus pointus, portées par un continent en marche pour concurrencer l’Occident. Pour que ce développement soit possible, ce dernier doit inévitablement s’accompagner d’une volonté politique forte en terme d’investissement et de réglementation afin de favoriser les initiatives de la société civile et la production locale.

Outre un environnement favorable, le rassemblement des entrereneurs au sein de Tech Hubs ou d’incubateurs est vital pour une démocratisation de l’entrepreneuriat en Afrique, la capitalisation des expériences, et le lobbying politique. Une autre contrainte, qui affecte l’Afrique à l’instar de l’Europe, est la partition du continent en aires culturelles cloisonnées parvenant peu à communiquer entre elles. La signature de futurs partenariats permettront à la société civile d’ouvrir ces frontières culturelles, politiques et économiques, indispensable pour construire son propre modèle de développement.

Modérée par Diane Ngako, Monde Afrique, la conférence a rassemblé :

  • Sénamé Agbodjinou, Fondateur du Woelab où a vu naître l’imprimante 3D
  • Victor Kossikouma Agbégnénou, Inventeur du PWCS (Polyvalent Wireless Communication Systems) et du “cartable connecté”,
  • Eric Bazin, Co-fondateur des Ateliers de la terre
  • Kofi Sika Latzoo, Fondateur du studio Efixx
  • Got’Liebe Bataba, Fondateur de Tech Of Africa & Initiateur du projet
  • Christian Kamayou, Fondateur de My African Start Up

Pour aller plus loin :

Crédits :
Article rédigé par Yoann Suignard @YSuignard
Vidéo tournée et montée par Franck Osei @osei95
Musique : Burna Boy – Soke

Partagez :

Partagez :