SXSW Live #1: Off to Austin!

NUMA part à SXSW ! Du 14 au 16 mars, retrouvez la chronique de Tristan Lebleu sur le rendez-vous incontournable des nouvelles technologies, de la musique, et du film. Des ribs, de la country, mais surtout beaucoup d'innovation, live from Texas.

« Quoi ? NUMA ne va pas au South By South West ?! Impossible ! » J’aurais probablement pu annoncer l’ouverture prochaine de NUMA Pyongyang, que mon interlocuteur n’aurait pas eu l’air plus étonné.

Qu’est-ce donc que le South By South West (prononcez Saouf Baï Saouf Ouest, et écrivez SXSW pour gagner du temps) ? Ces 4 lettres, peu connues du grand public en France, mais légendaires aux USA, sonnent comme le rdv incontournable de tout l’écosystème startup dans le secteur de l’entertainment et de la musique. Du 11 au 20 mars, plus de 300 000 entrepreneurs, investisseurs, journalistes, blogueurs, hackers, et artistes du monde entiers se retrouvent au coeur du Texas. À vrai dire, SXSW ce sont trois festivals en un : musique, film et nouvelles technologies. Au programme pour cette édition 2016 : un concert des Roots entre une keynote de Mark Zuckerberg, une table ronde avec J.J Abrams, et Elon Musk. Mais, surtout, cette année, une grande première : un président américain dans l’exercice de ses fonctions. Et pas n’importe lequel : Barack Obama himself. C’est à SXSW qu’a été lancé Twitter en 2007, Foursquare en 2009, et Storify en 2011.

Il aura donc fallu une minute et demi pour me convaincre de sauter dans un avion en direction du « Woodstock for startups », au fin fond du Texas. Ainsi qu’une invitation de La French Tech sur le French Tech Pavilion, et une place sur la conférence French Tech Meets Austin, le mardi 15 mars 2016 à 9h (où je vous invite chaleureusement à vous rendre si vous êtes dans le coin…). Sans oublier ma passion de longue date pour les BBQ Ribs…

Cette fois encore, la French Tech (j’en profite d’ailleurs pour les remercier de cette invitation) a décidé d’en mettre plein la vue aux Amerloques avec nos startups made in France ! 14 porte-étendards de l’économie numérique hexagonale ont été sélectionnées parmi des centaines de candidats pour représenter le drapeau tricolore et casser l’image de feignasses, invariablement mécontents, moustachus et amateurs de lait et de raisins fermentés qui nous colle à la peau. Sera notamment présente la startup Devialet pour la présentation de son enceinte PHANTOM, qui a défaut de leur en mettre plein la vue, devrait choquer leurs oreilles (Devialet est la startup la plus primée au monde pour ses innovations sonores).

Et ça fonctionne ! CES, Web Summit, Mobile World Congress : à chaque grand événement du monde numérique ces dernières années, la presse internationale s’emballe sur « l’innovation à la française ». Grâce à des licornes aux succès retentissants (BlaBlaCar, Criteo, Sigfox, Deezer…), à la 1ère place européenne en nombre de startups (3000), au plus grand incubateur d’Europe (15 000m2), au deuxième plus important réseau d’investisseurs en Europe, aux près de 100 000 ingénieurs formés chaque année, la France fait – beaucoup – parler d’elle. En bien. Pour que John Chambers, le CEO de Cisco, déclare que « Paris est la nouvelle Silicon Valley », c’est qu’il doit bien y avoir quelque chose…

Nous voilà donc, Roman Navalpotro (notre International Business Developer, avec qui je partage ma passion pour les ribs) et moi-même, tels deux « poor lonesome cowboys » embarqués à travers l’Atlantique pour découvrir les pépites de demain et les décideurs d’aujourd’hui, pour présenter NUMA, et pour vanter les mérites de l’écosystème entrepreneurial français. Enfin, pour vous raconter nos péripéties avec Elon Musk et Barack Obama au travers de ma chronique « SXSW Live ».

Je tiens à préciser que j’écris cet article connecté au Wifi à 10 974m d’altitude, ce que je trouve absolument extraordinaire – et c’est bien la seule chose extraordinaire à propos de ce vol Delta Airlines.

That’s all for today folks!

Ne manquez pas la suite. Inscrivez-vous à notre newsletter.

Partagez :

Partagez :