[LE CRASH TEST] Nelson, l’intelligence artificielle qui apprend plus vite qu’un consultant

La startup Nelson a mis au point un «assistant stratégique digital» qui a pour objectif d'aider les chefs d'entreprise à détecter les opportunités de croissance.

En entreprise, la stratégie est souvent oubliée faute de temps. Pour remédier à ce problème dans la conduite d’un projet, Nelson propose un ensemble de tâches, les organise, et en facilite le suivi. Chaque projet est entièrement personnalisable, des tâches peuvent être ajoutées, modifiées ou enlevées selon les désirs des utilisateurs. Nelson permet de combiner la facilité de partage et de mise à jour d’outils numériques, avec la méthodologie et l’expérience de consultants spécialisés, tout en permettant aux utilisateurs de développer leurs propres idées.

Cette startup ambitieuse a déjà levé un million d’euros.

Regardez aussi :

Partagez :

Partagez :

[LE CRASH TEST] Bankin’ gère votre argent

Un coach financier indépendant, intelligent et dans la poche pour mieux gérer vos finances. Depuis son lancement en 2011 et son passage par la première saison du Camping, l'application Bankin' a fait du chemin et levé 8 millions d'euros.

Cette application suit l’évolution de vos dépenses depuis votre mobile.

Simple, sécurisée et directement connectée aux banques de ses utilisateurs, Bankin’ leur permet de découvrir le montant de leurs dépenses en logement, restaurant ou encore transports, ainsi que l’évolution de ces mêmes dépenses à travers le temps. Plusieurs comptes bancaires, dans un ou plusieurs établissements, peuvent être paramétrés, et depuis peu, les virement peuvent être réalisés automatiquement.

1,6 million d’adeptes en Europe

Après avoir levé 1,4 million d’euros en 2015, l’application a récemment annoncé une troisième levée de fonds de 7 millions d’euros réalisée auprès d’Omnes Capital et de business angels. Elle revendique désormais 1,6 million d’utilisateurs à travers toute l’Europe.

 

Joan Burkovic, son fondateur, est challengé par Jean-François Caillard, directeur des opérations de NUMA et ancien directeur général de Boursorama.

Regardez aussi :

Partagez :

Partagez :

[LE CRASH TEST] Kwalito, l’app pour manger sainement

Qu'ils soient végétariens, intolérants au lactose ou simplement attentifs à leur alimentation, regarder les étiquettes des produits fait partie du quotidien de beaucoup de Français. Lancée par Pierre Killy et Aleksandra Mandic Killy, la start-up Kwalito (Saison 7) veut leur faire gagner du temps, grâce à une application sur smartphone.

Cette application permet de scanner des produits alimentaires pour en vérifier la composition.

Après avoir renseigné préalablement ses restrictions alimentaires, il suffit de scanner le produit pour savoir instantanément s’il correspond ou pas aux critères de son régime, ou de ses envies.

«Aujourd’hui en France, il y a environ 20% de la population pour qui vérifier la composition des produits est une obligation», assure Pierre Killy, cofondateur de la startup.

Au difficile jeu de lecture et de compréhension de la composition des denrées alimentaires inscrite sur l’étiquette, Kwalito propose une lecture plus simple pour le consommateur. Grâce aux données collectées, la start-up est également en mesure de mieux analyser les nouveaux comportements alimentaires des consommateurs.

«Nous analysons toutes ces données, de façon anonyme, pour les proposer aux marques afin de leur permettre de mieux comprendre quelles sont les attentes des consommateurs et de les faire évoluer», résume Pierre. 

Pierre-Jean Le Mauff, directeur conseil chez Taddéo, challenge Pierre Killy.

Regardez aussi :

Partagez :

Partagez :

[LE CRASH TEST] Destygo, l’intelligence artificielle du voyage

Dans le secteur très concurrentiel de l'intelligence artificielle, la startup Destygo, accélérée lors de la saison 9 du Programme d'Accélération, tente de tirer son épingle du jeu avec une messagerie pour assister les voyageurs dans leurs déplacements.

Cette startup veut être le compagnon indispensable de vos voyages en avion, au même titre que votre valise ou votre passeport.

Destygo développe un logiciel de conversation («chatbot») qui permet à l’utilisateur de poser toutes les questions relatives à son itinéraire, comme le numéro de la porte d’embarcation avant son vol. Il est pour le moment disponible sur Messenger, le service de messagerie instantanée de Facebook.

«C’est une solution qui va venir automatiser la relation client pour les voyageurs, par exemple avec une compagnie aérienne, un aéroport, une chaîne hôtelière ou une agence de voyage», explique Guillaume Laporte, cofondateur de la startup.

Lancée il y a un an, Destygo compte parmi ses clients l’aéroport de Lyon, qui souhaitait automatiser les questions récurrentes des voyageurs.

«80% des questions des utilisateurs sont identifiées et réglées automatiquement et 20% sont transmises à des agents qui répondent manuellement

Jean-David Bénichou, business angel et fondateur de ViaDialog, challenge Guillaume Laporte.

Regardez aussi :

Partagez :

Partagez :

[LE CRASH TEST] Les Mots, le 1er accélérateur d’écrivains

Elise Nebout a longtemps été la figure historique de notre programme d'Accélération, à l'époque du Camping. Un modèle de créativité et d'organisation qu'elle a souhaité appliquer à son domaine de prédilection : la littérature !

Que vous soyez blogueur, écrivain en herbe ou simple lecteur, Les Mots vous proposent une initiation à toutes les formes d’écritures.

«C’est un lieu qui est dédié à tous les gens qui aiment écrire, qui aiment lire (…) et qui ont envie de progresser dans des genres très différents qui vont du scénario à la bande dessinée», explique Elise Nebout, co-fondatrice de l’école/start-up.

Prenant la forme d’ateliers hebdomadaires ou ponctuels de deux heures, Les Mots proposent, via un réseau d’auteurs, des formations autour de thèmes prédéfinis. Entre un cours pour écrire une chanson ou un atelier pour maîtriser les codes du thriller, le choix est varié.

«Yannick Haenel propose un atelier autour du voyage initiatique. Vous vous inscrivez à un atelier pendant trois mois. C’est deux heures par semaine à l’heure du déjeuner ou le soir pour que ce soit accessible à tous.»

Si vous souhaitez devenir le futur Stephen King, il vous faudra dépenser sensiblement 30 euros pour une séance. Les étudiants peuvent profiter d’une remise de 10%.

Elise est challengée par Rachel Vanier, directrice de la communication de Station F, également romancière.

Regardez aussi :

 

Partagez :

Partagez :

[LE CRASH TEST] Bubbles, la recharge électrique des restaurants et commerçants

The Bubbles Company loue des stations de recharges aux commerçants, pour offrir de nouveaux services à leurs clients. Christophe Vattier, son co-fondateur, est interrogé par Alexandre Poncet, directeur de la communication externe de Coca-Cola European Partners.

C’est un problème auquel sont confrontés des millions d’utilisateurs: où recharger son téléphone en ville, en toute sécurité, quand on n’est pas chez soi?

Lancées en 2014 par The Bubbles Company, start-up parisienne, a imaginé un boîtier en forme de bulles pour recharger simultanément trois smartphones, sans avoir à les surveiller.

Déjà disponibles dans plus de 1000 lieux à Paris (restaurants, bars, boutiques), les «Bubbles» sont géolocalisables grâce à une application. L’utilisateur peut y réserver sa place et bénéficier d’offres ludiques ciblées, comme des promotions selon le lieu où il se trouve.

«Des objets de recharge, vous en avez des centaines dans le monde. Mais des objets de recharge qui sont connectés et qui poussent du service, on n’en a pas encore rencontré ! (…) Quand vous rentrez dans un magasin, vous avez une chance sur quatre lorsque vous payez que l’on vous rembourse vos courses !», explique Christophe Vattier.

Contrairement à d’autres acteurs du marché, The Bubbles Company ne se rémunère pas grâce aux données collectées mais à sa capacité à attirer du monde dans l’établissement concerné.

Vous avez aimé Bubbles ? Vous aimerez aussi :

Partagez :

Partagez :

[LE CRASH TEST] Hopfab, des meubles sur mesure grâce à un réseau d’artisans

Hopfab (Alumni Saison 8) propose des meubles uniques pour des logements, des bureaux et des commerces, grâce à un réseau d'artisans et de créateurs.

C’est en cherchant à meubler son appartement sans recourir aux services d’une grande enseigne nordique que l’idée d’une place de marché regroupant différents artisans est née de l’imagination de Géraldine Bal, sa fondatrice.

«Sur le marché, vous avez des grands industriels qui proposent du mobilier pas très cher et des grands éditeurs qui proposent des meubles très design et très cher. Finalement personne n’est capable d’apporter une réponse avec des meubles uniques, qui s’adaptent parfaitement aux besoins du consommateur.»

En offrant l’accès à une sélection d’artisans soigneusement sélectionnés, Hopfab permet de reconnecter le monde de l’artisanat et le grand public.

«L’idée, ce n’est pas d’avoir les 30.000 artisans français sur la plateforme, mais plutôt une communauté d’artisans de qualité, que l’on aura sélectionnée.»

Depuis son lancement au printemps 2015, Hopfab a répondu à plus de 160 demandes pour des ventes de meubles estimées à plus de 200.000 euros, auprès d’une cinquantaine de clients particuliers et professionnels.

Géraldine Bal est challengée par Axelle Tessandier, fondatrice de Axl Agency.

Vous avez aimé l’émission ? Partagez !

(suite…)

Partagez :

Partagez :

[LE CRASH TEST] Artips, la newsletter des amoureux d’Art

Chaque semaine, Le Figaro, l'accélérateur NUMA et le cabinet de conseil Taddeo proposent le «Crash Test», une émission startup dans laquelle les jeunes entreprises du Web viennent défendre leur projet. Cette semaine, Artips propose une newsletter et une application pour partager anecdotes et œuvres d'art mythiques.

Saviez-vous que Mona Lisa avait une soeur jumelle? Que Michel-Ange était susceptible? Sous la forme d’une newsletter, trois anecdotes sur le thème de l’art sont envoyées chaque jour aux abonnés de cette start-up Alumni Saison 5.

Avec plus de 500.000 abonnés et un rythme de croissance de 25.000 nouveaux adhérents mensuels, Artips a séduit les instituts culturels pour sa capacité «à toucher un public qu’ils n’arrivent pas forcément à avoir.» La start-up a aussi développé une application gratuite. Artips s’est associé à plusieurs musées pour promouvoir certaines de leurs œuvres exposées.

«Près de 200 spécialistes cherchent les anecdotes, qui sont ensuite vérifiées par des experts du musée du Louvre», précise Coline Debayle, sa cofondatrice. La start-up ambitionne désormais de s’imposer sur le sol américain, où elle revendique déjà plus de 25.000 abonnés.

Coline Debayle répond aux questions de Lucinde Savatier, directrice conseil au cabinet de conseil Taddeo.

Partagez !

 

Vous avez aimé l’émission ? Vous aimerez aussi :

CRASH TEST ÉMISSION STARTUP START-UP

Partagez :

Partagez :

[LE CRASH TEST] SYOS, l’impression 3D au service des musiciens

Chaque semaine, Le Figaro, l'accélérateur NUMA et le cabinet de conseil Taddeo proposent le «Crash Test», une émission startup dans laquelle les jeunes entreprises du Web viennent défendre leur projet. Cette semaine, SYOS, Alumni Saison 9, qui réalise des becs de saxophone et de clarinette personnalisés selon les habitudes des musiciens.

Syos est une start-up française qui met l’impression 3D au service des musiciens. Elle réalise des becs de clarinette et de saxophone. Ces derniers sont adaptés aux habitudes du propriétaire de l’instrument, qu’il soit soprano, alto ou ténor, et le son recherché. Vendus moins de 300 euros avec des ajustements illimités, les becs Syos sont disponibles en sept couleurs.

Plusieurs grands noms du jazz ont déjà choisi de travailler avec Syos, dont Thomas de Pourquery et Sylvain Rifflet, Victoires de la Musique, et Chris Bullock des Snarky Puppy.

Pauline Eveno, cofondatrice de Syos, a réalisé sa thèse à l’IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique Musique) et a étudié le comportement acoustique des becs de saxophone à l’université McGill de Montréal. Elle répond aux questions d’Eric Perez, chercheur au CNRS.

Vous avez aimé l’émission ? Vous aimerez aussi :

CRASH TEST ÉMISSION STARTUP START-UP

Partagez :

Partagez :

Le Crash Test: l’émission startup en partenariat avec Le Figaro

Retrouvez ici l'intégralité des startups passées dans l'émission Le Crash Test !

SYOS, l’imprimante 3D au service des musiciens (NUMA Saison 9)

#Musique #Recherche

SYOS aide les musiciens à créer le son sur mesure qu’ils imaginent. Plusieurs grands noms du jazz ont déjà fait appel à l’expertise de la start-up, créée par des anciens chercheurs en acoustique à l’IRCAM.

Pauline Eveno, sa fondatrice, répond aux questions d’Eric Perez, Directeur de recherches au CNRS.

le crash test émission startup

 

Emoi Emoi, la startup qui réinvente la mode pour familles

#Mode

Emoi Emoi propose des intemporels mode et lifestyle pour les jeunes parents, tout en réinventant le métier de créateur par le digital, grâce à une modernité dans ses codes de communication.

Nathalie Fargeon répond aux questions de Lara Rouyres, la fondatrice de Selectionnist.
le crash test émission startup

 

Zack rachète vos produits Apple (NUMA Saison 8)

#EconomieCirculaire 

Plus simple que Le Bon Coin ou Ebay, Zack rachète tous vos produits Apple, même cassés ou abîmés, en se rendant directement chez vous pour les récupérer. La startup fonctionne même en province et bientôt à l’étranger.

Pierre-Emmanuel Saint-Esprit, son fondateur, est challengé par Denis Jacquet de Parrainer la croissance.

le crash test émission startup

 

Koober, pour lire un livre de 500 pages en 5 minutes (NUMA Saison 8)

#EdTech #Livre

Koober propose des résumés clairs et didactiques de livres, à lire en moins de trente minutes, baptisés «Koobs». Koober se targue d’avoir mis au point une méthodologie qui permet d’extraire l’essence des livres en éliminant le superflu.

Alexandre Bruneau, son fondateur, est challengé par Pierre-Jean Le Mauff, Directeur Conseil chez Taddeo.

le crash test émission startup 

 

Energysquare, pour charger son smartphone sans y penser (NUMA Saison 8)

#Electricité #Hardware

L’objectif d’Energysquare: rendre le rechargement des appareils nomades plus intuitif grâce à une nouvelle génération de chargeurs sans fil. Pour 60 euros, un pad ainsi que cinq à six stickers sont disponibles en précommande sur Kickstarter.

Timothée Le Quesne répond aux questions de Jean-Pierre Caffin, ex PDG de Prisma Presse.

le crash test émission startup

 

AdVitam, la startup qui veut faciliter les obsèques (NUMA Saison 9)

#Innovation #Marketplace

Lancée depuis février 2016, la startup AdVitam propose des obsèques tout inclus à partir de 2000 euros, soit deux fois moins cher que le prix du marché, et promet un accompagnement à ses clients. Elle est en finale du Grand Prix de l’Innovation de Paris.

Philippe Meyralbe répond aux questions de Pierre-Jean Le Mauff, directeur conseil chez Taddeo.

le crash test émission startup

 

Delight, la startup qui vous emmène en concert

#Entertainement #Data #Marketing

Fondé par l’ancien directeur marketing d’Europe 1, Marc Gonnet et Eric de Rugy, Delight propose une plateforme digitale dédiée aux professionnels du spectacle vivant pour mieux remplir leurs salles.

La startup est challengée par la députée LR et spécialiste du numérique Laure de la Raudière.

le crash test émission startup

 

Travauxlib, pour rénover en sérénité (NUMA Saison 8)

#Travaux #Marketplace

Travauxlib propose aux particuliers un nouveau type de mise en relation avec les professionnels du bâtiment pour rénover au juste prix.

Matthieu Burin, son fondateur, est challengé par Julien Jacob, COO de OuiFlash, la 1e communautés de photographes dédiées à l’immobilier.

le crash test émission startup

 

Showroomer, le showroom des e-commerçants (NUMA Saison 7)

#Retail #Marketing

Show Roomer permet aux futurs clients de voir ou d’essayer le produit chez un client qui l’a déjà acheté et veut partager son expérience d’achat en contre-partie d’une commission sur la vente, lorsqu’elle est réalisée.

Guillaume Gardair, son fondateur, est challengé par Lennie Stern, DGA de Darewin.

le crash test émission startup 

 

Running Heroes vous motive à courir

#SportTech #Marketing

Running Heroes est une application qui encourage les plus réticents à se mettre au sport, car la plateforme permet de convertir des kilomètres de course à pied en récompenses.

Boris Pourreau, son fondateur, est challengé par Clément Crépu, journaliste au Canal Football Club sur Canal +.

le crash test émission startup

 

Le Zeste cuisine des plats sains pour vous (NUMA Saison 7)

#FoodTech 

Le Zeste se positionne sur le secteur très prisé de l’alimentation et de la livraison de repas. La startup a depuis été rachetée par son concurrent Frichti.

Pol Maire est challengé par Sophie Cornibert, fondatrice de Fulgurances, un restaurant-concept qui donne carte blanche aux seconds de cuisine.

le crash test émission startup

 

GOV, l’application qui prédit les résultats de l’élection présidentielle

#CivicTech #PolTech

GOV se définit comme la “météo de l’opinion” qui permet de donner chaque jour un baromètre en temps réel de l’opinion publique 2.0.

Bobby Demri, son fondateur, est challengé par Charles Jaigu, grand reporter au Figaro.

le crash test émission startup

 

Captain Contrat, l’avocat en ligne des startups

#LawTech 

Sur le modèle d’AirBNB, Captain Contrat aide les entrepreneurs qui n’ont pas toujours les moyens de s’offrir les services d’un avocat à rédiger leurs documents juridiques à des tarifs peu élevés (CGV, pacte d’associés…).

La startup est challengée par Jonas Haddad, fondateur associé d’Alto avocats.

le crash test émission startup

Haiku, le boîtier qui rend le vélo intelligent

#SportTech #SmartCity #Mobilité

Haiku est un assistant qui donne accès aux cyclistes urbains à la navigation GPS, sans avoir besoin de sortir son smartphone. Il fournit aussi des statistiques comme la vitesse sur le parcours emprunté, et prévient son utilisateur des appels, SMS et messages.La startup est challengée par Charles de Froment, Directeur Conseil chez Taddeo.

le crash test émission startup

 

Pistache, l’appli des petits pour faire son lit

#EdTech #Enfant

L’application Pistache permet aux enfants d’apprendre à devenir grands en les motivant avec des petites missions au quotidien, d’ordre scolaire ou non.

Thibault Louis Lucas, son cofondateur, est challengé par Marie-Vorgan Le Barzic, CEO de NUMA Paris

le crash test émission startup

 

Agriconomie, l’agriculteur 3.0 (NUMA Saison 5)

#AgriTech #Marketplace

Le saviez-vous ? La CSP la plus connectée est celle des agriculteurs : 86% d’entre eux sont connectés tous les jours à Internet pour suivre le cours du blé, l’indice euro-dollar, la météo, etc… Agriconomie l’a bien compris en créant un site de e-commerce spécialisé dans la vente de matériel agricole.

Paolin Pascot, son fondateur, est challengé par Marc Rougier, co-fondateur de Scoop.it et VC chez Elaia Partner.

le crash test émission startup

 

Filoute libère la couture et le tricot (NUMA Saison 7)

#EdTech #Mode

Filoute propose des tutoriels ainsi que des patrons pour apprendre à coudre étape par étape.
Flore Morin, sa fondatrice, est challengée par Pauline Roux, investisseuse chez Elaia Partner.

le crash test émission startup

 

FoodMeUp, la fin du Cauchemar en cuisine (NUMA Saison 7)

#FoodTech #Gestion

FoodMeUp permet de déposer des recettes dans des plannings puis de suivre l’évolution du stock de chaque ingrédient en fonction des commandes à recevoir, mais aussi d’obtenir le calcul du coût de revient et de la marge instantanément.

Sébastien Vassaux, son fondateur, est challengé par Sylvestre Wahid, directeur du restaurant de l’Hôtel Thoumieux et chef préféré de Nathalie Portman.

le crash test émission startup

 

Back Market, le supermarché du reconditionné (NUMA Saison 6)

#EconomieCirculaire #EdTech

Back Market, ex-NUMA Rise, fait de la lutte contre l’obsolescence programmée un véritable argument marketing. Sa démarche est écologique, puisque le reconditionnement des objets high-tech permet d’éviter l’étape de la fabrication, principale source d’émissions de CO2.

Vianney Vaute, son fondateur, est challengé par Axel Dauchez, ancien directeur de Deezer et Publicis France, aujourd’hui fondateur de Make.org.

le crash test émission startup

 

Kokoroe, la plateforme de tous les savoirs

#RéseauSocial #EdTech

La vision de Kokoroe : briser les codes traditionnels de l’apprentissage pour le démocratiser au maximum. Xavier Niel est investisseur de la startup.

Béatrice Gherara est challengée par Pierre-Jean Le Mauff, Directeur conseil du cabinet stratégique en communication Taddeo.

le crash test émission startup

 

Footovision, la startup qui pourrait aider à gagner l’Euro

#SportTech #Data

Footovision développe un logiciel capable d’analyser en temps réel des matches de football, pour en tirer des statistiques à partir d’une simple captation vidéo.
Mehdi Ennaciria est défié par Pierre Desmarest, rédacteur en chef de Surface Football Magazine.

le crash test émission startup

Supermood, la solution pour rendre les salariés heureux (NUMA Saison 7)

#RH #Bonheur #CultureEntreprise

Supermood améliore la culture interne des entreprise grâce à des micro-sondages RH pour analyser points forts et faibles du quotidien des employés.

Kévin Bourgeois, son fondateur, est challengé par Jean-David Chamboredon, co-président de France Digitale.

le crash test émission startup

 

Storefront (ex-Popup Immo), le AirBnB de la boutique (NUMA Saison 7)

#PopUpStores #Retail

PopUp Immo permet aux entreprises de louer des espaces commerciaux en ligne pour des courtes durées. La startup française a récemment fusionné avec son concurrent américain Storefront, devenant ainsi leader mondial.

Adrien Kerbat est challengé par Nicolas Baron, VP Engineering de MeilleursAgents.

le crash test émission startup

 

Deepomatic, le Shazam de la mode (NUMA Saison 6)

#IntelligenceArtificielle #Marketing

Deepomatic réinvente la publicité à l’heure des bloqueurs publicitaires. Son intelligence artificielle dédiée à l’image est capable de reconnaître des produits en ligne, dans un magazine ou sur une simple photo, et de trouver l’endroit où ils sont vendus, ainsi que des articles similaires pour continuer son shopping.

Augustin Marty, qui a levé 1,4 million de dollars fin 2015, est challengé par Rachel Chicheportiche, présidente de la marque Jérôme Dreyfuss.

le crash test émission startup

 

Needelp, la start-up qui fait remplir vos impôts par vos voisins (NUMA Saison 6)

#NéoSalariat #RéseauSocial

Needelp, qui a fait partie du programme Rise de NUMA, se présente commeune «réponse intelligente à la crise de l’emploi et à la hausse du chômage». Sur cette plateforme de “jobbing”, des particuliers proposent leurs services à leurs voisins contre rémunération.

Guillaume de Kergariou est challengé par Pierre-Jean Le Mauff, Directeur Conseil chez Taddeo.

le crash test émission startup

 

Drust : le boîtier connecté pour conduire mieux et moins cher (NUMA Saison 6)

#Mobilité #VoitureIntelligente 

Michaël Fernandez, ex-ingénieur chez PSA, a conçu Akolyt, un objet connecté qui promet à ses utilisateurs de conduire mieux et moins cher.

Il est challengé par Elizabeth Bargès, directrice des relations institutionnelles à Google France.

le crash test émission startup

 

Sharepay : la carte bancaire pour partager l’addition (NUMA Saison 6)

#FinTech 

Sharepay permet aux couples et colocs de répartir leurs dépenses sans pour autant ouvrir un compte joint. La startup a gagné le concours “101 projets”, initié par le trio Marc Simoncini, Xavier Niel et Jacques-Antoine Granjon.

David Finel, son fondateur, est challengé par Benjamin Richy, chargé d’affaires en capital investissement à la Société Générale.

 le crash test émission startup

 

Crosscall : le smartphone des sports extrêmes

#Téléphone #Sport 

Crosscall fabrique des téléphones réputés indestructibles pour les sportifs de l’extrême. Cette entreprise aixoise vient de lever 4,5 millions d’euros pour conquérir 20 nouveaux pays d’ici 2016 et investir dans la R&D.

Cyril Vidal, son fondateur, est challengé par Taïg Khris, champion de roller également fondateur de la startup OnOff.

 le crash test émission startup

 

Welcome To The Jungle : le guide de l’emploi 2.0 (NUMA Saison 7)

#Recrutement #MarqueEmployeur

Welcome to the Jungle réalise des contenus sur la culture interne des entreprises en échange d’informations parfois confidentielles (taux de parité homme/femme, turnover, etc…) pour les faire découvrir aux 20-30 ans.

Jérémie Clédat, son fondateur, est challengé par Thomas Chardin, fondateur de l’agence marketing Parlons RH.

le crash test émission startup

 

Mojjo : la startup qui analyse les matches de tennis

#Sport #Data

Grâce au logiciel statistique développé par Mojjo, joueurs et entraîneurs peuvent filmer et améliorer leur jeu. Elle compte comme parrain et investisseur l’ancien joueur de tennis Fabrice Santoro.

Emmanuel Witvoet, son fondateur, est challengé par Clément Crépu, journaliste sport à Canal +.

le crash test émission startup

 

Jam : le Siri des étudiants (NUMA Saison 6)

#IntelligenceArtificielle

Jam aide les étudiants à trouver ce dont il ont besoin via une conversation par SMS. Appart, job, stage, une idée de cadeau pour maman ? Un SMS à Jam et son intelligence artificielle vous guide dans votre recherche.

Marjolaine Grondin, sa fondatrice, est challengée par Pierre-Jean Le Mauff, Directeur Conseil chez Taddeo.

le crash test émission startup

 

Soundsgood : la curation musicale par les influenceurs (NUMA Saison 6)

#Musique #Marketing

Soundsgood facilite la création et la diffusion de playlists en s’appuyant sur les plateformes existantes d’écoute de musique en ligne comme comme Deezer, Spotify, SoundCloud et YouTube. Josquin Farge, son fondateur, est challengé par Athénaïs Keller, journaliste pour Le Figaro.

le crash test émission startup

Partagez :

Partagez :