center center

J.O : quel impact pour les startups ? L’exemple de Rio 2016

Depuis mai 2016, NUMA et Algoé ont pour mission d’accompagner la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024 afin d’y inclure l’écosystème de l’innovation. À travers l’appel à projets Smart Paris 2024, notre ambition était de faire émerger des startups afin de proposer une candidature innovante, inclusive… Et gagnante.

En août 2016, nous décision fut prise de partir à Rio de Janeiro pour observer les premiers JO du continent sud américain et interroger les acteurs de l’écosystème startup carioca afin de voir comment les Jeux Olympiques les avaient impacté – positivement ou non.

En 3 semaines, nous avons rencontré plus de 50 entrepreneurs, investisseurs, étudiants, freelances… Nous avons visité incubateurs, accélérateurs, et espaces de coworking. Le constat fut souvent – si ce n’est toujours – le même : les J.O ne profitent qu’aux gros. Pourtant, si cette conclusion n’a rien de surprenant, nous avons déniché quelques initiatives salutaires pour les startups brésiliennes et internationales.

Afin de faire de Paris 2024 les premiers J.O inclusifs pour tous les acteurs de l’économie, il nous a semblé important de mettre en lumière ces projets et d’éviter les erreurs commises au Brésil. À l’heure où circulent des images de complexes sportifs abandonnés, montrons que les J.O peuvent avoir un impact positif sur l’écosystème startup.


Présentation Slideshare

L’initiative Innovation Games dans la presse :

Nous tenons à remercier la MAIF qui nous a accompagné dans la réalisation de ce projet, et qui soutient depuis plusieurs années le développement de startups de l’économie collaborative, ainsi que NUMA.

 

Partagez :

Partagez :